La fin du Cinéma L'Atalante de Bayonne est actée

Culture

Le plus ancien d'Aquitaine

La fin du Cinéma L'Atalante de Bayonne est actée

Ramuntxo Garbisu

eitb.com

30/06/2011

Mercredi soir, une centaine d'adhérents a voté le regroupement des deux lieux art et essai de Bayonne, signant ainsi la reconversion de cette salle mythique de 1913, une fois son écran déposé.

  • Partager
  • Envoyer

Commentaires

Seule une dizaine d''adhérents de l''association Cinémas et Cultures, qui gère à Bayonne la salle unique de L''Atalante et les deux écrans de L''Autre Cinéma, auront exprimé leurs désaccords avec le projet présenté en Assemblée Générale mercredi soir de regrouper les deux lieux art et essai sur le même site, quai de Lesseps.

Convoqués par l''éditorial de la gazette mensuelle de l''exploitant, une bonne centaine des 1.500 adhérents que compte cette association aura donc écouté les arguments du Président de la structure, Jean-Pierre St Picq, porteur au nom du conseil d''administration d''un projet décrit comme "une opportunité qui n''est pas près de se représenter".

Le désengagement continuel de l''Etat qui fragilise la structure associative et une exploitation sur deux lieux auront été les raisons suffisantes pour que, malgré des objectifs atteints ("une fréquentation de 100.000 entrées" et "des comptes équilibrés"), le choix de l''abandon de la plus ancienne salle de cinéma d''Aquitaine soit majoritairement retenu.

L''architecte bayonnais Michel Dassié, déjà à l''oeuvre sur le projet de création en 2004 de L''Autre Cinéma, aura présenté les contours d''un projet estimé à au moins un million d''euros, qui intégrera dans un bâtiment mitoyen un 3ème écran, une salle d''exposition et des bureaux, daté dans un avenir de deux ans après recherche des financements nécessaires.

L''adjoint à la Culture de la Ville de Bayonne, Jean-René Etchegaray, sera intervenu sur l''accord de principe donné à ce projet, présentant sa situation géographique comme un atout et indiquant que ce lieu historique, une fois son écran démonté, intègrerait les outils culturels de la ville.

Pour l''heure, il ne nous a pas été possible de contacter le Président de la structure pour connaitre si des scénarios alternatifs ont également été abordés, comme un dossier de reconnaissance de classement en patrimoine de cette salle ouverte en 1913 (réputée tout autant pour sa programamtion que pour sa taverne en parquet ancien et ses vieilles piles de pierres), ou si les comptes de la saison 2010/2011 imposaient une quelconque urgence.

Impossible également de savoir pour l''instant si le bénéfice présenté entre une exploitation unique ou éclatée, de l''ordre de 60.000 euros, intégrait les contraintes connues que devra supporter la structure pour la réalisation de ce projet, comme la fermeture obligatoire des deux écrans actuels de l''Autre Cinéma pendant une période de deux mois, ou la gêne (officiellement reconnue par l''Adjoint à la Culture) qu''occasionneront les longs travaux d''urbanisme à proximité du lieu choisi pour intégrer l''extension multi-modale LGV de la gare actuelle.

L''ensemble de ces questions, voire les mécanismes de soutiens financiers tripartites (Ville, Département, Région), censés assurer "l''indépendance de l''exploitation", n''afait l''objet d''aucune communication de presse avant ou après ce vote.

Si son ouverture il y a presque cent ans aura été un moment extrêmement médiatisé, la fin actée de la salle de cinéma L''Atalante devra se contenter de beaucoup plus de discrétion.

Commentaires

Publicité

Publicité

Les infos du Pays Basque

  • Euskal Herria

    Euskal Herria

    Retrouvez toutes nos actualités les plus récentes relatives au Pays Basque recueillies sur une seule page.

Publicité

Publicité

Le plus vu

    #-cargando_lmv-#
        #-cargando_lmv-#