Ainara, un projet de film unissant le Pays Basque et sa diaspora

Culture

Cinéma d'auteur

"Ainara", un projet de film unissant le Pays Basque et sa diaspora

Rédaction

27/01/2012

Le réalisateur Jean Darrigol a commencé la pré-production du film "Ainara", alors qu'un appel invite tout le monde à s'impliquer dans la production et la diffusion.

  • L'actrice basque Oihana Maritorena interprètera le rôle d'Ainara

    L'actrice basque Oihana Maritorena interprètera le rôle d'Ainara

    L'actrice basque Oihana Maritorena interprètera le rôle d'Ainara
  • Partager
  • Envoyer

Commentaires

Des réalisateurs, acteurs, musiciens et artistes du Pays Basque ont lancé une campagne pour promouvoir le projet de film "Ainara". Le réalisateur Jean Darrigol a commencé la pré-production du film, alors qu'un appel invite la communauté basque à s'impliquer dans la production.

Film multilingue (basque, français, espagnol, anglais), "Ainara" est un long métrage de fiction qui racontel'histoire d'une jeune fille qui a grandi dans la communauté basque desEtats-Unis et qui rentre dans son pays d'origine, Iparralde, le Pays Basque nord. Le titre du film n'évoque pas seulement le nom de la protagoniste, mais aussi les hirondelles ("ainarak") qui habitent la maison dont elle a hérité au Pays Basque.

Dans cette maison s'est réfugié aussi Aitor, avec qui Ainara vit une histoire d'amour brève et intense. Aitor est un homme mûr au passé mystérieux, qui sort de son mutisme en recontrant Ainara. Le spectacteur découvre leur histoire à travers les conversations entre Ugo, un artiste en quête de nouveaux horizons, et Rosaline, une habitante du village.

"Ainara" est donc aussi l'histoire d'un lieu habité,d'une jeunesse, d'une rencontre avec un homme caché (Aitor), d'uneamitié avec une conteuse (Roseline) et de la découverte d'une porte surle temps pour un voyage toujours recommencé mais pas toujours àl'identique. L'histoire d'une maison et d'une hirondelle.

Le récit est un mélange entre réalité au quotidien et impressions successives laissées par un conte, un rêve ou un souvenir.

Réalisé par Jean Darrigol, le film compte sur la participation de l'actrice donostiar Oihana Maritorena (Ainara), l'acteur américain d'origine basque Tomas Arana (Aitor) et l'acteur Nicolas Cazalé, originaire de Pau, né d'un père béarnais et d'une mère algérienne.

Le budget du film se situe autour d'un million d'euros. Un producteur basque s'est engagé à participer au projet, alors que plusieurs institutions, dont l'Institut culturel basque, Eusko Ikaskuntza, le Musée basque de Bayonne et l'Eurocité Basque ont déjà manifesté leur soutien au projet.

Or, les promoteurs du projet cherchent encore plus de soutien et voudraient que beaucoup plus de gens du Pays Basque et de sa diaspora s'impliquent dans ce projet.

Sur leur site internet, ils proposent sept façons de participer au projet : signer le "Livre d'Or d'Ainara", proposer un visuel pour illustrer flyers et affichettes, participer aux ateliers qui concevront des "packs" pour les cinéphiles, les producteurs et les amoureux du Pays Basque, participer aux castings, signaler l'existence de lieux où l'on pourrait tourner des scènes du film, diffuser des infos sur le film à vos proches, ou devenir souscripteur ou producteur associé d'Ainara.


Commentaires

Publicité

Publicité

Les infos du Pays Basque

  • Euskal Herria

    Euskal Herria

    Retrouvez toutes nos actualités les plus récentes relatives au Pays Basque recueillies sur une seule page.

Publicité

Publicité

Le plus vu

    #-cargando_lmv-#
        #-cargando_lmv-#