Ikastola : Seaska appelle à manifester ce samedi à Bayonne

Société

Éducation

Ikastola : Seaska appelle à manifester ce samedi à Bayonne

Rédaction

19/06/2013

Seaska appelle à manifester ce samedi 22 juin à Bayonne pour réclamer une loi pour les écoles associatives immersives et dénoncer les interventions du sous-préfet.

1:41
  • Partager
  • Envoyer

Commentaires

Seaska, la fédération des ikastola du Pays Basque nord, appelle à manifester ce samedi 22 juin à Bayonne pour réclamer une loi pour les écoles associatives immersives et dénoncer les interventions du sous-préfet contre les financements des ikastola. Le défilé partira à 15h00 de la Place des Gascons à la sous-préfecture.

Le sous-préfet de Bayonne, Patrick Dallennes, a demandé au maire d'Hendaye, Battitt Sallaberry, de retirer la délibération votée par majorité du conseil municipal le 23 avril dernier en faveur de la construction d'un "centre éducatif et de loisirs". Le premier adjoint au maire d'Hendaye, Richard Beitia, et sept autres élus, avaient alerté le sous-préfet que cette délibération concernait le financement de la construction d'une nouvelle ikastola. La motiviation de la délibération ne serait pas conforme au Code de l'Éducation, selon le sous-préfet.

En janvier, le sous-préfet avait déjà adressé une lettre au maire d'Hendaye invoquant la loi Falloux de 1850 qui interdit d'attribuer des subventions aux écoles privées. "Votre collectivité ne saurait prendre en charge aucune dépense d'investissement destinée à la mise à disposition d'une Ikastola," avait averti le sous-préfet.

L'exécution de la loi Falloux au Pays Basque ne menace pas seulement la nouvelle ikastola d'Hendaye. Elle pourrait mettre en danger l'avenir de la majorité des autres ikastola, 25 sur un total de 30 se trouvant dans des bâtiments publics, et bloquer les nouveaux projets de Seaska.

La manifestation sera aussi l'occasion pour réclamer une loi pour les écoles associatives immersives. Début juin, l'Assemblée nationale a adopté, en seconde lecture, le projet de loi sur la refondation de l'école, un texte qui légalise l'enseignement bilingue et qui fait entrer dans la loi les langues "régionales" de façon claire. Or, cette loi ne comprend aucune référence explicite à la méthode de l'immersion utilisée, entre autres, par Diwan en Bretagne et pas Seaska au Pays Basque.

>> Lire : L'Assemblée confirme la reconnaissance de l'enseignement bilingue

Commentaires

Publicité

Publicité

Les infos du Pays Basque

  • Euskal Herria

    Euskal Herria

    Retrouvez toutes nos actualités les plus récentes relatives au Pays Basque recueillies sur une seule page.

Publicité

Publicité

Le plus vu

    #-cargando_lmv-#
        #-cargando_lmv-#