Pays Basque nord : le projet de LGV se déchire entre les lignes

Société

Lignes à grande vitesse

Pays Basque nord : le projet de LGV se déchire entre les lignes

Rédaction

eitb.com

24/05/2011

Voies nouvelles pour les tenants d'une nouvelle infrastructure ferroviaire, contre voies actuelles pour ses opposants, aussi nombreux que différents : actualités récentes d'un dossier polémique.

  • Partager
  • Envoyer

Commentaires

Près de quatre ans après la tenue d'une Commission nationale du débat public sur le projet de nouvelles voies LGV entre Bordeaux et l'Espagne, le dossier se déchire toujours autant sur un clivage autant social que politique.

Au Pays Basque nord, les arguments sur la nécessité de la Ligne à Grande Vitesse se sont effrités année après année, que cela soit en termes de saturation des voies actuelles entre Bayonne et la frontière de Biriatou, ou sur sa capacité à répondre pleinement aux aspirations de la population concernée, notamment environnemntales ou humaines.

Pour l'Etat français, l'opérateur Réseau Ferré de France (RFF) porte le projet, mais également le devoir de se justifier sur ses hypothèses de départ, régulièrement mises à mal ces derniers mois.

La classe politique aux affaires a dû s'emparer plus fermement du sujet, devant la levée de boucliers orchestrée par le réseau associatif des opposants à de nouvelles voies, en particulier du CADE, qui exige de l'exécutif d'assumer un inadmissible passage en force.

Car la mobilisation populaire ne s'affaiblit pas dans la rue, comme l'ont montré les manifestations de Bayonne en octobre 2009, ou d'Hendaye en début 2009.

Les élections régionales n'ayant pas permis de rebattre différemment la composition de l'organigramme aquitain, les Verts-Europe Ecologie ne sont pas en mesure de proposer de lignes de rupture suffisantes pour infléchir la ligne de conduite d'Alain Rousset

Sentant la nécessité de "soigner la forme" sans dévier du fond, le premier ministre François Fillon aura nommé en début 2010 une haute-fonctionnaire, Marie-Line Meaux, pour mieux faire passer le tracé, et la pilule.

Ses conclusions n'auront jamais été en mesure de déminer le dossier, désormais porté au niveau européen par le CADEau Parlement de Strasbourg.

Le Pays Basque nord pourra-t-il échapper à ce projet, décrit comme "la dernière LGV, avant que tous les futurs autres projets ne soient abandonnés faute de financements publics ou de justifications", comme le décrivait récemment Alain Iriart, élu de St Pierre d'Irube en première ligne du front de 29 élus du sud du Pays Basque nord ?

A ce jour, il apparait que le temps de l'explication de l'esprit du projet est largement dépassé, quand il oppose dans ses grandes lignes le monde économique aux souhaits de la population locale.

Ce qui se passe en Pays Basque nord reste toujours autant scruté par de nombreuses autres régions qui ne traduisent plus LGVque comme "miroir aux alouettes", qui, de Tours à l'Espagne et à Toulouse, représente un chantier de plus de 20 milliards d'euros.


La bataille du rail nourrie d'éléments nouveaux

29 mars 2010 : LGV Pays Basque nord : l'argument du fret s'effondre en 2009

17 juin 2010 : de nouveaux éléments renforcent les opposants au niveau national et européen

23 juin 2010 : Entre Larzac et vuvuzelas, les anti-LGV restent déterminés

26 juin 2010 : La LGV, Le Maire, et le pavé dans la mare

7 juillet 2010 : Aquitaine : les anti-LGV dénoncent une étude ''bétonnée par RFF''


Une "médiatrice" arrive au Pays Basque, dans la position du missionnaire

1er février 2010 : Une médiatrice nommée, oui, mais dans quel but ?

4 février 2010 : La médiatrice travaillera sur le seul projet RFF

12 février 2010 : Médiatrice LGV : le CADE "entendu", à défaut d'être "écouté"

30 avril 2010 : La médiatrice annoncera mardi que ce n'est pas gagné

4 mai 2010 : Les conclusions de "médiation" n'ont surpris personne


Eléments de contradiction sur la thématique du développement durable

31 novembre 2009 : Non, la LGV n'est pas le meilleur allié du Grenelle

31 janvier 2010 : Le Grenelle peut-il avoir la peau de la LGV ?

30 mai 2010 : La LGV vendue comme "verte": le remède va-t-il tuer le malade ?


La contestation portée jusqu'au Parlement de Strasbourg

14 avril 2010 : La "Charte d'Hendaye" sera présentée au Parlement européen

20 mai 2010 : Strasbourg, "une étape nécessaire" pour le front européen anti-LGV

8 juin 2010 : Lettre ouverte du CADE à l'Union Européenne contre la LGV


Dossiers précédents d'eitb.com sur la LGVen Pays Basque nord

Le dossier des nouvelles voies ferroviaires en Pays Basque nord dessine une actualité permanente entre aménagement du territoire, projet politique et réflexion citoyenne.

A lire :

- le tracé Ouest enfin dévoilé
- expropriation mode d'emploi
- l'heure de la mobilisation populaire
- en Pays Basque nord, le tracé est désormais retenu
- la justification centrale du Fret
- la position de l'opérateur gouvernemental Réseau Ferré de France
- la position des défenseurs des voies existantes
- positionnements des politiques sur le dossier LGV
- le positionnement des pro-LGV
- le coup de gueule anti-LGV de Michèle Alliot-Marie


Retrouvez les principaux aspects en Pays Basque, ses défenseurs et détracteurs

A lire :
- les objectifs du nouvel ensemble ferroviaire
- les différents scénarios initialement proposés
- le maître d'ouvrage RFF
- le Y basque




Commentaires

Publicité

Publicité

Les infos du Pays Basque

  • Euskal Herria

    Euskal Herria

    Retrouvez toutes nos actualités les plus récentes relatives au Pays Basque recueillies sur une seule page.

Publicité

Publicité

Le plus vu

    #-cargando_lmv-#
        #-cargando_lmv-#