La suppression des CAPES de langues ''régionales'' provoque un tollé

Société

Langue basque

La suppression des CAPES de langues ''régionales'' provoque un tollé

Frederik Verbeke

16/05/2011

La suppression des CAPES de langues "régionales" est "inacceptable" et "porte gravement atteinte au potentiel d'enseignement", estime le Bayonnais Charles Videgain.

  • Whatsapp
  • Envoyer

La suppression des certificats d''aptitude au professorat de l''enseignement du second degré (CAPES) des langues ''''régionales'''' (corse, basque, occitane, catalane et bretonne) a provoqué un tollé chez les enseignants universitaires de ces langues.

Le président de la 73e section du Conseil national des Universités (Cultures et langues "régionales"), le Bayonnais Charles Videgain, ainsi que les autres membres du bureau (Gwendal Denis, Jean-Claude Ranucci et Martine Berthelot Puig-Moreno) regrettent qu''"aucun recrutement ne sera effectué au concours de CAPES pour l''année 2012 en ce qui concerne les CAPES de langue corse, de langue basque, de langue occitane, de langue catalane et de langue bretonne".

Cette suppression est "inacceptable" et "porte gravement atteinte au potentiel d''enseignement de ces langues dans les différentes filières où elles sont présentes, à la qualité du recrutement, à la pérennité et au niveau des filières universitaires et, au-delà, au prestige de ces langues et de leurs locuteurs dans la société tout entière," ont-ils dénoncé dans un communiqué.

Le Ministère ayant toujours refusé la mise en place d''une agrégation de langue régionale, cette suppression est "d''autant plus grave et infondée qu''il n''existe pas d''autre concours que le CAPES qui ouvre droit à l''enseignement de ces différentes langues".

Portant tort à toutes les filières d''enseignement de langues "régionales", la fermeture du CAPES est "un bien mauvais indice sur l''intérêt que portent le Ministère et le pouvoir en place à la problématique de notre patrimoine linguistique et de ses locuteurs," regrettent les signataires du communiqué.

Charles Videgain et les autres membres de la 73e section du CNU demandent au ministère qu''il annule cette mesure et maintienne ouvert, au moins à leur niveau actuel de recrutement, le concours des différents Capes de langue régionale pour l''année 2012.

Commentaires

Publicité

Publicité

Les infos du Pays Basque

  • Euskal Herria

    Euskal Herria

    Retrouvez toutes nos actualités les plus récentes relatives au Pays Basque recueillies sur une seule page.

Publicité

Publicité

Le plus vu

    #-cargando_lmv-#
        #-cargando_lmv-#