Les expulsions de propriétaires endettés explosent en Pays Basque sud

Société

Logement

Les expulsions de propriétaires endettés explosent en Pays Basque sud

Rédaction

10/10/2011

Les expulsions de propriétaires surendettés sont de plus en plus contestées, alors qu'elles ont atteint un niveau record.

  • Rassemblement à Vitoria-Gasteiz contre les expulsions de propriétaires endettés. Photo: EITB

    Rassemblement à Vitoria-Gasteiz contre les expulsions de propriétaires endettés. Photo: EITB

    Rassemblement à Vitoria-Gasteiz contre les expulsions de propriétaires endettés. Photo: EITB
  • Partager
  • Envoyer

Commentaires

Les expulsions de propriétaires surendettés ont atteint un niveau record au deuxième trimestre en Pays Basque sud, selon les chiffres des autorités judiciaires.

Les ordres d'expulsion ont atteint plus de 607 depuis le début de l'année, soit une hausse de 8,23% par rapport à la période de janvier-mars. En Alava, les ordres d'expulsion sont passés de 131, au premier trimestre, à 144 au second trimestre; en Biscaye, ils sont passés de 339 à 362 et en Gipuzkoa de 97 à 121.

Les expulsions de propriétaires surendettés sont de plus en plus contestées. Elles sont devenues l'une des cibles des "indignés", le mouvement né à la mi-mai pour dénoncer les excès du capitalisme et les retombées de la crise. À plusieurs reprises, les indignés ont mené des actions-choc pour empêcher les huissiers d'expulser des propriétaires et de saisir des logements.

La Plateforme des personnes affectées par l'hypothèque (PAH) créée à Madrid par les Indignés demande d'instaurer le système de dation en paiement qui est en vigueur dans d'autres pays, c'est-à-dire l'extinction de la dette au moment de la saisie du bien hypothéqué par la banque. "Les familles n'ont pas à assumer tout le poids de la crise", estime la plateforme, qui dénonce aussi les aides publiques versées aux banques qui expulsent ces familles.

Début octobre, le président du Tribunal de justice du Pays Basque, Juan Luis Ibarra, a demandé au président de la Communauté autonome basque, le socialiste Patxi Lopez, d'imposer des mesures pour freiner les expulsions. Il a cité l'exemple de la France où une commission de médiation a été créée.

"Le droit à encaisser des dettes ne doit pas porter atteinte à la dignité des familles surendettées," a alerté Juan Luis Ibarra, en ajoutant qu'il faut "comprendre les conditions financières que souffrent ces "débiteurs de fonne foi" à cause de la crise et du chômage.

En Espagne, les expulsions de propriétaires surendettés ont enregistré au deuxième trimestre une hausse de 21,2% par rapport à la même période de 2010, une année déjà record dans ce domaine. Les ordres d'expulsion y ont atteint plus de 30.000 depuis le début de l'année, soit presque autant que pour l'ensemble de l'année 2009 et pourraient donc dépasser en 2011 le record atteint en 2010 (47.089).


Commentaires

Publicité

Publicité

Les infos du Pays Basque

  • Euskal Herria

    Euskal Herria

    Retrouvez toutes nos actualités les plus récentes relatives au Pays Basque recueillies sur une seule page.

Publicité

Publicité

Le plus vu

    #-cargando_lmv-#
        #-cargando_lmv-#