La surpêche entraîne des proliférations de méduses

environnement et science

Environnement

La surpêche entraîne des proliférations de méduses

Rédaction

24/08/2011

La surpêche a débarrassé les méduses de leurs prédateurs naturels. La réforme de 2012 de la Politique commune de la pêche (PCP) devrait être l'occasion de mettre un terme à la surpêche.

  • Partager
  • Envoyer

Commentaires

La surpêche a une incidence importante sur la prolifération des méduses, alerte Ocean 2012, une alliance européenne rassemblant plus d'une centaine d'organisations diverses dont l'objectif est de transformer la Politique Commune de la Pêche (PCP) en place au sein de l'Union Européenne depuis 1983.

Selon une étude réalisée par Ocean 2012, s'appuyant sur des rapports publiés par des revues scientifiques comme Trends in Ecology and evolution, la surpêche a débarrassé les méduses de leurs prédateurs naturels, poissons-lunes et tortues par exemple.

La surpêche de "sardines et anchois peut réduire la pression de déprédation qui retombe sur les méduses, en augmentant à la fois les sources d'alimentation de ces dernières," indique Ocean 2012.

Les grospoissons situés en haut de la chaîne alimentaire sont des prédateurs occasionnels des méduses charriées par les courants. Les plus petits, qui se nourrissent de zooplancton, sont leurs principaux rivaux. Là où les poissons disparaissent, les méduses sont donc les premières à prendre leur place.

Mais leur prolifération peut aussi entraver le développement des poissons, car les méduses se nourrissent aussi des jeunes larves de poissons, y compris les larves de leurs prédateurs...

"Si l'on n'arrête pas la surpêche (...), les pêcheurs risquent bientôt aussi de ne plus remonter que des filets pleins de méduses", prédit le célèbre biologiste Daniel Pauly.

L'Union européenne, où 80% des stocks de poissons recensés sont surexploités, est un des acteurs-clés de la surpêche, dénonce Ocean 2012. L'UE exporte également dans le monde entier des techniques de pêche subventionnées, utilisant les dernières ressources de la technologie, pour surexploiter des stocks dont dépendent les populations des pays en développement.

La réforme de 2012 de la Politique commune de la pêche (PCP) devrait être l'occasion de mettre un terme à la surpêche et aux pratiques de pêche destructrices et d'instaurer une gestion juste et équitable des stocks de poissons.


Commentaires

Publicité

Publicité

Les infos du Pays Basque

  • Euskal Herria

    Euskal Herria

    Retrouvez toutes nos actualités les plus récentes relatives au Pays Basque recueillies sur une seule page.

Publicité

Publicité

Le plus vu

    #-cargando_lmv-#
        #-cargando_lmv-#